Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 3 710


 

Le gouvernement québécois a présenté le 12 juin un projet législatif sur l'« aide médicale à mourir »

Ca y est : la province francophone du Canada a présenté donc le projet de loi en faveur de l'hypocritement appelé "aide médicale à mourir". Pas bête. En fait il s'agit bien de l'antalgique le moins cher : la piqûre létale.

Ipso facto, on met fin à des souffrances "intolérables" (pour la porte monnaie de l'Etat et des héritiers ?) en supprimant, non la souffrance mais le malade.

Evidemment, cela réduit donc tout de suite, et de beaucoup, le coût des soins. Ou bien en supprimant le malade qui, de ce fait ne coûtera plus rien, ou bien en le dissuadant de consulter s'il a bobo...

C'est vrai quoi ! il vaut mieux rester bien sagement à la maison, ni voir de médecin ni aller aux Urgences - on risque déjà bien de n'en plus revenir ! - ni même dans un centre de santé. Parce que, vous comprenez, la gentille infirmière qui me donne cette potion... c'est peut-être pour que je n'aie plus mal - mais définitivement !

Parce qu'aussi le bon docteur que je viens de voir... il m'a bien demandé si j'ai mal... puis j'ai dit que oui ! On va vous donner quelque chose - qu'il me dit... Oui... mais quoi ?

L'autre jour, aussi, à l'hôpital où j'ai été visiter mon ami d'enfance qui était devenu un peu trop "jaune" dans le blanc des yeux... y avait toutes ces blouses blanches autour... puis on lui dit : "allez, on vous donnera  quelque chose tout à l'heure, pour bien dormir..." Il a répondu :" ben oui, Docteur... mais avec ce que vous me donnerez... est-ce que je vais encore pouvoir me réveiller" ?

Voilà donc pour la confiance.

Or le médecin, et c'est bien connu, c'est une conscience qui reçoit une confiance. Celle du malade...

Alors...

Qu'est donc devenu la médecine ?

Arc SaintBernard