Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 3 618


Méditations

Avent 2015

 

MESSAGE POUR LE TEMPS DE L´AVENT 2015

par John, FIAMC, 12/2015

“Chers amis,

Peu importe où vous êtes dans le monde, vous savez que Noël est à quelques jours seulement. Noël est devenu une «célébration» avec une obsession sur la fête et les cadeaux. Séduit par les parties et les chants, beaucoup d’entre nous vont se réveiller le lendemain de Noël avec un certain sens de la vacuité et de la désillusion parce que “Noël” est fini, au moins pour une autre année.

Dans le calendrier liturgique, il ya deux saisons où l’Église nous invite à passer du temps réfléchir sur notre relation d’alliance personnelle avec Dieu. Nous écoutons souvent l’appel à un renouveau de notre foi par le repentir pendant le carême alors que le même appel à une relation plus profonde est souvent perdu dans les festivités de Noël. L’Avent, comme le Carême, pour nous est un temps de méditation du grand don que Dieu, notre Père nous a fait, et du grand sacrifice que Jésus a fait pour devenir homme et vivre parmi nous.

Nous faisons souvent bien en nous abstenant, en jeûnant, et en passant du temps à réfléchir et à prier pendant le carême. Nous devrions de même essayer de le faire pendant l’Avent où nous célébrons le début de la grande réalité de notre salut. L’Avent est pour nous un temps spécial de prière et de contemplation avec Marie, alors que nous nous préparons à ce que Jésus naisse dans nos cœurs. Pour bien célébrer nous devons bien nous préparer. Pour partager Jésus avec les autres, nous devons d’abord avoir Jésus illuminé en nous. Donnons le don de Jésus aux autres, un cadeau bien plus précieux que tout ceux qui peuvent être achetés dans les magasins en cette saison. Si nous sortons le Christ de Noël, Noël devient alors une fête païenne comme une autre et nous sommes amenés à sentir le vide dans nos vies.

Il ya neuf ans, ma femme Priscilla et moi avec quelques-uns de nos enfants et amis de l’église ont décidé d’aller au Cambodge pour apporter la joie de l’Avent à des enfants pauvres, suivant l’exemple de Marie, qui fut la première à porter Jésus, la Bonne Nouvelle, au monde. L’acceptation inconditionnelle et l’amour des “pauvres” nous ont tellement émus que nous passons maintenant les vacances annuelles de la famille au Cambodge. Le sentiment de bonheur lorsque nous tendons la main pour partager Christ avec les autres, ou ce que j’appelle la “joie du service” ne peut jamais être entièrement décrit, il peut seulement être expérimenté. La joie que je cherchais en vain dans les choses matérielles dans ma jeunesse, je la découvre en Jésus, et c’est maintenant tous les jours Noël.

En cet Avent,  alors que nous allons célébrer Noël avec nos proches, ayons une pensée pour les millions de personnes qui sont victimes de persécution religieuse, en particulier pour les chrétiens en Syrie et en Irak. Aujourd’hui, dans le Moyen-Orient islamique, avec la création de l’Etat islamique d’Irak et la Syrie (ISIS = Daesh), les chrétiens souffrent une persécution que nous pouvons à peine imaginer. Ceux qui ont eu la chance de fuir leurs maisons avant d’être pris au piège sont logés dans des conditions déplorables dans des camps de réfugiés avec peu d’espoir pour l’avenir. Quelle a été votre réaction à des actes de violence contre les chrétiens? Arrêtons-nous sur la façon dont nous, les individus, les organisations et une famille internationale des médecins catholiques pouvons répondre à cette tragédie. Je souhaite qu’en cet Avent, le Saint-Esprit nous inspirer tous pour contribuer à éradiquer ce fléau qui afflige la société moderne. Aucun acte n’est trop petit, ni dépourvu de sens. Vous pouvez commencer à changer le monde en restaurant de la dignité  d’un seul individu violé. Dans Matt 25:40, le Christ exhorte chacune et chacun d’entre nous à apporter la Bonne Nouvelle à ceux qui souffrent, “Tout ce que vous ferez au plus petit de mes frères et sœurs, c’est à moi que vous le ferez.”

Je voudrais conclure ce message par une prière. Notre Père aimant, ouvrez nos oreilles pour que nous entendions, et nos yeux pour que nous voyons dans nos vies votre discrète présence. Façonnez nos vies avec votre amour transformant de sorte que nous puissions être porteurs de votre Bonne Nouvelle dans notre monde. Alors que nous attendons votre venue dans la gloire au cours de cette période de l’Avent, gardez-nous vigilants et fidèles, sachant que vous êtes toujours avec nous. Nous faisons cette prière au nom de Jésus, notre Seigneur et Sauveur, Amen.

Que la paix et la joie du Christ nouveau-né soit avec vous et ceux que vous aimez, à Noël et toujours.

Bien à vous dans le Christ”,

John

Source : fiamc.org