Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 3 619


Mort ou fin de vie ?

 

Fin de vie ?
Et si on parlait de la mort ? tout simplement... Pourquoi pas ? Elle vous inquiète ?
Pourtant, fin de vie, c'est pire ! Fin de vie, fin de la vie... et nous sombrons dans le pessimisme.
Évidemment, si nous affichons d'office qu'après la mort il n'y a rien, effectivement pourquoi ne pas demander à s'endormir jusqu'au trou noir pour éviter de le voir.
Mais, si nous faisions le pari de Pascal ?
Si, après tout, ils avaient raison, toutes ces religions et courants de philosophie, qui affirment l'immortalité de l'âme, voire une rencontre avec le Créateur, où nous devrons voir notre vie telle qu'elle a été en vérité, telle que notre conscience l'a faite...?
Mais alors il est urgent de se préparer à cette rencontre !
Vous me direz on peut s'y préparer, avant de s'endormir...
Malheureusement ce n'est pas possible.
Pour se préparer à cette rencontre, il faut la voir venir, savoir qui on rencontre et s'y préparer en vérité, au fur et à mesure de son approche, par les grâces successives et adaptées à chaque situation.
Comment ose-t-on berner ainsi les Français ? de les manipuler pour qu'ils se laissent tuer... par la sédation profonde, terminale, la mort par la faim et la soif sous sédation... sédation qui ne fait que débrider sans aucun contrôle le psychisme avec ses terreurs... terreurs exacerbées jusqu'à la folie par la déshydratation... sans pouvoir appeler au secours ni partager avec ses proches, avec un ministre de son culte... c'est d'ailleurs peut-être le but...

Faire comme s'il ne s'agissait que de se coucher et dormir... évidemment, si fin de vie remplace la mort, alors elle est minimisée, méconnue ! On ne parlera plus que de la fin de la vie comme de la fin d'une journée : on se couche et on s'endort...  sauf que ce n'est pas la vérité !

Qu'importe ? alors, oui, continuons à manipuler, à tout confondre, finalement à mentir : continuons à dire que la mort c'est la fin de la vie, et faisons comme à la fin de la journée, couchons-nous et endormons-nous ? Quel mensonge !

Si seulement nous savions retrouver notre âme ! écouter  les témoins les plus autorisés !... ceux qui ont su, durant leur vie, préparer leur mort.... et la réussir dans la vraie lumière... celle de l'Amour !
"Je ne meurs pas : j'entre dans la vie", disait Thérèse de l'Enfant Jésus.
Et, dans la Messe, il est encore possible de l'entendre et de comprendre : "avec la mort, la vie n'est pas détruite, elle est transformée".
Alors, fin de vie ? fin de la vie ?
Ou, mort en Pâque, passage de la mort à la Vie en Dieu.
Tous, nous y sommes appelés... ne laissons pas confisquer le moment le plus important de notre vie !
"La mort des justes est précieuse devant Dieu."

Alors... si nous nous préparions à mourir en hommes ?
Eveillés ?
Veillant dans la nuit, en guetteurs d'aurore.
"Veilleur ! où en est la nuit ?"
"Veillez et priez !"
Jusqu'à la Rencontre définitive... avec l'Amour Infini !