Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 3 783


Alimentation et hydratation : soin ou traitement ?

Etant donné que "l'obstination déraisonnable" est invoquée pour procéder à l’arrêt de ce qui est appelé improprement des "traitements", à savoir l'alimentation et l'hydratation, il est urgent de rappeler la différence entre un soin et un traitement.

Le traitement regarde une chose (une maladie, un symptôme).

Le soin regarde une personne.

Traitement, vient de traiter. On traite quelque chose, une maladie, un symptôme.

Soin, vient de prendre soin. On prend soin de quelqu'un. On prend soin d'un nouveau-né, d'une personne fragile etc.

Lorsque l'humanité transforme le soin en traitement pour se débarrasser des plus fragiles, elle tombe dans la plus abominable des abjections.

Le traitement vise à traiter un mal à combattre (maladies, symptômes - comme la douleur, la fièvre, l'inflammation etc), mal qui sans cela pourrait même aboutir à la mort.

Traitement renvoie à : traiter une chose (une verrue, un ulcère, un cancer. une carie dentaire etc). Un traitement peut être arrêté s'il est inefficace par rapport aux souffrances qu'il entraîne

Il y faut de la compétence d'abord.

Le soin vise à préserver un bien (prendre soin de la santé par la respiration, l'hydratation, l'alimentation) : au service de la vie.

Soin renvoie à : prendre soin d'une personne. On prend soin d'une Personne (et de ce qui lui appartient, de sa peau, en l'hydratant, de ses dents, de sa vie , par l'assurance des soins de base : hydratation, alimentation, ventilation)

Le soin accompagne la personne jusqu'au bout.

Il y faut de l'empathie d'abord.

Confondre soin et traitement en assimilant les soins au traitement et légiférer sur son arrêt, c'est sombrer dans le pire égoïsme.

 Dans les pays pauvres, il n'y a pas toujours d'argent pour le traitement. Mais il peut toujours y avoir le coeur pour le soin.