Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 3 657


Témoignage : Je veux mourir conscient

 

Témoignage qui fait suite à l'article Mourir à l'hôpital avec hypnovel

par Caroline

J'ai perdu mon papa le 20 novembre dernier. Cancer détecté 10 jours avant.
Il n'a pas été transféré en soins palliatifs, mais a été mis sous hypnovel, sans que cela ne soit discuté avec ma mère, ma soeur ou moi-même. On nous avait annoncé 6 mois, et je n'ai pu venir sur place que la veille au soir du 10ème jour.

Je n'ai que 30 ans, et même si la fin était inéluctable pour mon père, j'aurais aimé avoir l'occasion de discuter avec lui une dernière fois, ne serait-ce 5 minutes, pour lui dire tout mon amour.

Ce droit-là m'a été enlevé le jour où l'équipe a décidé de le mettre sous hypnovel (2 jours avant mon arrivée). Au moins auraient-ils pu essayer de nous préparer à ce départ finalement, si rapide mais surtout planifié.

J'ai eu l'occasion d'en discuter avec une connaissance, infirmière en soins palliatifs qui m'a tenu le même discours, en évoquant en effet un juste dosage de doliprane et de morphine, efficace dans la lutte contre la douleur.

Mon père a été victime d'une erreur chirurgicale engendrant sa paraplégie, puis d'erreurs médicales ces dernières années entraînant chez lui une dépendance de plus en plus forte, puis son cancer pour lequel il se plaignait de douleurs et d'hématuries importantes depuis 18 mois, auprès de 4 établissement différents. Et ces derniers n'avaient rien vu et n'ont jamais cherché à soulager sa douleur !!! Le 5ème établissement a eu la compétence de mettre un nom sur le mal de mon père, mais n'a pas faire preuve de compétences en terme de soins palliatifs.

Voilà… bien entendu je ne souhaitais pas que mon père souffre, mais j'aurais préféré que l'équipe médicale ne se prenne pas pour une apprentie savante, mais qu'elle cherche le traitement le plus adapté de nos jours pour soulager les souffrances, lui permettant de terminer sa vie...paisiblement et non inconscient.