Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 3 657


Pour la vie du donneur

Abigail Kopf, victime de la tuerie de Michigan, adonné des signes de vie alors que son don d’organes s'organise

par Jeanne Smits, 27/02/2016

Abigail Kopf, 14 ans, faisait partie des victimes de la tuerie de Kalamazou au Michigan il y a une semaine : frappée d’un coup de balle à la tête, elle était à bord d’une voiture dont les trois autres occupants ont été tués, apparemment par Jason Dalton, soupçonné d’être à l’origine du massacre de sept personnes. La petite Abigail était si mal en point que les premières informations qui ont circulé affirmaient qu’elle était en état de mort cérébrale. Les médecins avaient prévenu ses parents qu’il y avait « peu de chances qu’on puisse faire quoi que ce soit pour elle » et des démarches avaient été entreprises auprès d’un centre de don d’organes et de tissus. C’est alors que la jeune fille serra la main de sa mère qui était auprès d’elle : un évident signe de vie.

Avec la joie qu’on imagine, la maman a appelé les médecins qui ont commencé à poser des questions à la jeune fille, en lui demandant de lever le pouce en réponse à leurs questions. Elle leva les deux pouces…

La petite Abigail lutte toujours pour sa vie mais son état s’améliore, d’après un communiqué publié jeudi par ses parents. « Elle répond au personnel médical, lève les pouces et bouge les orteils. Nous nous attendons à des améliorations au cours des prochains jours », ont-ils affirmé.

La visibilité médiatique de ce réveil jette une lumière inopportune sur la pratique du prélèvement d’organes, qui se fait cœur battant sur des personnes décrétées en état de mort cérébrale – selon une définition qui varie d’un Etat et d’un pays à l’autre.

Les autorités de l’hôpital ont déclaré depuis que la jeune fille n’avait jamais été déclarée en état de « mort cérébrale » ; mais l’arrêt de son cœur avait été constaté et nul ne nie que contact avait été pris avec le programme de don d’organes « Gift of Life ».

Source : leblogdejeannesmits.blogspot.fr