Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 3 783


 

Henri Salvador, élu par les français le "senior le plus cool", sort son dernier album, "Révérence", en 2006, à l'âge de 88 ans... En 2001, il a reçu deux Victoires de la musique : celui du meilleur interprète masculin et celui du meilleur album. A 81 ans !

"J’ai toujours aimé, adoré la vie. C’est fabuleux, la vie. Il y a bien plus de choses heureuses que malheureuses, on dirait que les gens ne s’en rendent pas compte, ils se plaignent tout le temps, ils râlent, ils geignent, ils ne voient que les ennuis ; on dirait qu’ils se délectent de leurs malheurs, qu’ils se vautrent dedans, qu’ils ont de la complaisance pour leurs misères et leurs bobos.

Vous leur demandez comment ça va : ils vous disent qu’ils ont mal ici, et puis là…

Moi, je ne suis pas comme les autres ; je ne vois que les bons moments. Les autres, je les oublie.

Déjà, pour commencer, prenez le réveil : c’est formidable le réveil, on s’étire, c’est une nouvelle journée qui commence, quand il y a du soleil c’est formidable, quand il pleut aussi, c’est marrant le bruit de la pluie et les parapluies de toutes les couleurs.
Et puis le petit déjeuner : c’est fabuleux un bon petit déjeuner, un bon café, du pain.

Et la douche : c’est extraordinaire, une douche, l’eau qui ruissèle, le savon, la serviette qu’on frotte, absolument fabuleux ! Il y a comme cela plein de moments de plaisir et de petits bonheurs toute la journée, il faut juste les remarquer et en profiter (…)

La curiosité, c’est ce qui conserve. C’est l’anti-vieillesse par excellence.  (…)

Moi, j’ai l’impression d’avoir toujours le petit oiseau qui me souffle des mélodies. Je compose de la même façon aujourd’hui qu’avant. Une cuillère qui tombe par terre ou un rire peuvent m’inspirer une chanson. J’ai une oreille qui capte les sons et permet de trouver une mélodie (…).

Parfois, je vais me coucher en forme et je me réveille le matin avec une douleur. C’est cela, l’âge.

On a des bobos par-ci, par-là, il faut bien s’y faire, c’est inévitable, on se fait à tout.

J’ai aussi mes trucs, mes petites pilules. ... J’ai un prof de gym qui vient de temps en temps me faire faire des abdominaux ; eh bien, l’autre jour, à peine sur le dos, je me suis endormi !"

Henri Salvador aimait citer en souriant un proverbe polynésien : "Je nais hier, je vis aujourd'hui, je meurs demain".

Source : bavardage.be

 

Henri Salvador interprète "Trompette d'occasion"