Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 4 233


 

Un aumônier d'hôpital s'adresse au Conseil d'Etat

par le Père Jean-Régis Fropo, prêtre catholique, aumônier d’hôpital, 26/06/2014

"Aujourd’hui, en France, ce sont les innocents qui sont condamnés à mort et les assassins qui sont acquittés ! Vincent Lambert, un innocent, est condamné à mort. Le Dr Bonnemaison qui a lâchement assassiné sept personnes vulnérables en fin de vie est pratiquement acquitté et va retrouver la possibilité d’exercer de nouveau ses activités criminelles en toute impunité !

Lettre ouvert à Messieurs les Juges du Conseil d’Etat

Par votre décision prise par vous, les 17 juges du Conseil d’Etat, vous avez condamné à mort Vincent Lambert, un handicapé qui n’est ni malade ni en fin de vie ! (24 juin 2014). Vous qui n’êtes que des hommes et créatures de Dieu, vous vous êtes arrogés le droit de vie et de mort sur un de vos frères en humanité. « Tu ne tuera pas » est un interdit fondateur de toute société civilisée. Par cette décision, vous montrez que vous n’avez aucun sens de la dignité de tout être humain et du respect sacré de sa vie : vous êtes des barbares ! « Es-tu l’allié d’un tribunal perverti qui engendre la mort au mépris des lois, qui s’attaque à la vie du juste et condamne à mort l’innocent ? » Psaume 93, 20-21

Toute personne humaine, quelque soit sa condition, à le droit de respirer, de manger et de boire… Même au pire des criminels dans sa prison, on ne refuse pas ces « soins » nécessaires à sa vie. En préconisant l’interruption de la nourriture et de l’hydratation de Vincent, vous le condamnez à mourir de faim et de soif, même les barbares n’en ont pas fait autant, eux qui exécutaient leurs ennemis par la pendaison ou la décapitation. Au Journal Télévisé du lundi 23 juin (TF 1), un député de la Knesset (Israël) a déclaré : « Il y a 75 ans, le gouvernement nazi de Monsieur Hitler déclarait qu’il fallait se débarrasser des inutiles, en l’occurrence, infirmes, handicapés, malades mentaux… » C’est sur ce chemin que vous mettez la France !

N’oubliez pas cependant que si vous échappez à la justice des hommes, vous n’échapperez pas à la Justice de Dieu devant laquelle tout homme, croyant ou non, baptisé ou athée, se trouvera au jour de sa Mort ! Il est écrit : « Le sort de l’homme est de mourir une seule fois et après vient le Jugement de Dieu » Hébreux 9, 27 « De toute parole mensongère que les hommes auront prononcée, ils en rendront compte au jour du Jugement » Matthieu 12, 36 « Les lâches, les impies, les dépravés, les assassins, les impurs,, les idolâtres, leur sort se trouve dans l’étang brûlant de feu et de soufre, c’est la seconde mort éternelle » Ap 21, 8 Si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous !"

Source : lesalonbeige.fr