Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 4 233


Pour être clair, Vincent Lambert  :
- n'est pas en fin de vie,
- ne souffre pas  (Il n'a donc pas besoin de sédation si ce n'est pour le ralentir, induire des cauchemars et l'étouffement par dépression respiratoire si cette sédation devient terminale)
- n'est pas dans le coma mais pauci-relationnel,
- n'est pas "branché à des machines",
- respire seul, dort et se réveille comme quiconque, suit du regard les mouvements,
- pourrait aller mieux s'il pouvait bénéficier d'un transfert dans un service adapté aux patients comme lui.
 

Le tribunal n'a pas respecté l'avis des médecins-experts mandatés par ce même  tribunal : il est transférable, il ne souffre pas, il n'y a pas d'acharnement thérapeutique à lui apporter l'hydratation et l'alimentation.

Les convictions socio-religieuses des parents n'ont pas à pénaliser leur fils. D'ailleurs, le judaïsme et l'islam sont tout autant contre l'achèvement d'un être humain fragile que le bouddhisme. 

C'est donc de manière 'multiculturelle' que l'homme civilisé s'oppose à cette barbarie païenne !

Christophore