Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 3 783


 

Cité du Vatican, 28 septembre 2014 (VIS).

Ce matin s'est déroulée Place St.Pierre un rassemblement du troisième âge sous les auspices du Conseil pontifical pour la famille (La vie longue est une bénédiction). Une heure plus tard, le Saint-Père s'est joint à l'assemblée pour dialoguer avec ces personnes du troisième âge venues du monde entier. Et à 10 h 30, il a célébré la messe et prononcé l'homélie dont voici les passages saillants :

La première lecture, a-t-il dit, "évoque le quatrième commandement: Honore ton père et ta mère, afin d'avoir longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu. Il n'y a pas d'avenir pour le peuple sans cette rencontre entre les générations, sans que les enfants reçoivent avec reconnaissance le témoignage de la vie des parents. Et dans cette reconnaissance envers qui a transmis la vie, il y a aussi la reconnaissance pour le Père céleste.

Il y a parfois des jeunes qui, pour des raisons historiques et culturelles complexes, ont plus fortement besoin de se rendre autonomes de leurs parents... Mais, si la rencontre n'est pas ensuite rétablie, si un équilibre entre les générations, nouveau et fécond, n'est pas retrouvé il s'en suit un grave appauvrissement pour le peuple, et la liberté qui prédomine dans la société est une fausse liberté qui, presque toujours, se transforme en autoritarisme...

Si Jésus n'a pas aboli la loi de la famille et du passage entre générations, il l'a portée à son accomplissement. Le Seigneur a formé une famille nouvelle, dans laquelle la relation avec lui et l'accomplissement de la volonté du Père prévalent sur les liens du sang. Mais l'amour pour Jésus et pour le Père mène à son accomplissement l'amour pour les parents, pour les frères, pour les grand-parents, il renouvèle les relations familiales avec la sève de l'Evangile".

La jeune Marie a écouté la sagesse d'Elisabeth et de Zacharie qui, s'ils n'étaient pas experts en maternité et paternité, "étaient experts de la foi, experts de Dieu, experts de l'espérance qui vient de lui. C'est de cela dont le monde a besoin, de tout temps. Marie a su écouter ces parents âgés et pleins d'étonnements, elle a mis à profit leur sagesse, et celle-ci a été précieuse pour elle, sur son chemin de femme, d'épouse et de mère...

Marie nous montre la voie de la rencontre entre les jeunes et les anciens. L'avenir d'un peuple a nécessairement besoin de cette rencontre. Les jeunes apportent la force nécessaire pour faire fonctionner la société, et les anciens la renforcent par la mémoire et la sagesse".

Source : VIS