Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 4 206


L’archevêque de Los Angeles en guerre contre l’euthanasie

par Joaquim De Alburquerque, 05/02/2015 

Etats-Unis – L’archevêque de Los Angeles, Mgr José Gómez, a exhorté les catholiques à prier et à travailler pour l’échec du projet de loi 128 du Sénat, présenté par les représentants de la Californie afin de légaliser l’euthanasie pour les personnes âgées, malades et handicapées.

Le prélat a lancé cet appel dans le cadre de la récente Marche pour la vie, qui a rassemblé quelques 200 000 personnes à Washington DC en rappel des millions de morts d’enfants à naître, après la dépénalisation de l’avortement il y a plus de 40 ans.

« Cette semaine, alors que nous nous souvenons de ce jour tragique où la privation de vie pour l’enfant à naître a été légalisée dans notre pays, certains de nos dirigeants de Californie introduisent une loi qui légaliserait la possibilité de tuer les personnes âgées, les malades et les handicapés. Nous devons prier et travailler pour que ce projet de loi n’aboutisse pas.« 

L’archevêque a déclaré qu’il y a beaucoup d’injustices dans notre société, et cependant, la plus grave est « la destruction routinière et quotidienne de la vie humaine innocente. Le problème n’est pas seulement culturel ou politique; c’est quelque chose de profondément personnel, une question à la fois morale et spirituelle« .

«Aucun de nous -personne- n’a le droit de décider qui peut vivre et qui peut mourir ou quand arrive ce moment. Nous voulons tout contrôler, mais nous ne pouvons pas. Seul Dieu a ce droit. Dieu, qui est Seigneur et Maître de notre commencement et notre fin. », a-t-il rappelé.

Mgr Gomez a répété que «le droit à la vie est le fondement de tous les autres droits » et donc « on ne peut pas permettre que triomphe la logique cruelle qui dit que la vie humaine est jetable; la logique cruelle qui dit que dans certains cas ce n’est pas la peine de vivre, pas la peine de protéger des vies« .

L’archevêque a déclaré qu’une société civilisée ne cherche pas à résoudre ses problèmes en permettant que les gens se suicident ou en évitant que des personnes naissent. « Et nous ne pouvons nous permettre de devenir une nation qui répond à la souffrance humaine en éliminant ceux qui souffrent« .

« Par conséquent, nous demandons à Dieu de nous remplir de courage et de conviction renouvelée pour proclamer ce bel Evangile de la vie dans notre société, pour aimer et nous mettre au service de la vie. De toute vie, et en particulier de ceux qui ont besoin de plus de soins, plus d’attentions, ces vies qui peuvent être un fardeau pour les autres (…). Tant qu’il y a des chrétiens, personne ne devrait avoir à souffrir seul ! «

Source : medias-presse.info