Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 4 233


 

Cardinal Philippe BARBARIN :"On ne peut pas encourager ceux qui ont envie de mourir"

(AFP / 15 août 2008) PARIS

Le cardinal archevêque de Lyon, Philippe Barbarin, a estimé vendredi, à propos de Rémy Salvat, un jeune homme lourdement handicapé qui s'est suicidé dimanche, qu'on ne pouvait "pas encourager ceux qui ont envie de mourir".

"Tout le monde comprend" ce geste, a dit Mgr Barbarin, interrogé sur France Inter sur le cas de ce jeune homme. "Mais nous, bien sûr, dans la société, on ne peut pas encourager ceux qui ont envie de mourir", a-t-il ajouté.

"Que deviendrait la société si, tout en les comprenant, tout en priant pour eux, tout en essayant de partager leurs souffrances, on encourageait ceux qui ont envie de mourir ?", a demandé le primat des Gaules. "Ce serait un vrai désastre", a-t-il poursuivi, en ajoutant que "au contraire, on doit toujours lutter pour la vie".

Mgr Barbarin a par ailleurs estimé que "ce qu'il y a de beau dans la position du président de la République" - autant dans celle de Jacques Chirac vis-à-vis de Vincent Humbert, un jeune tétraplégique aidé par sa mère et un médecin à mourir en 2003, que dans celle de Nicolas Sarkozy par rapport à Rémy Salvat, a-t-il souligné - c'est "qu'ils ont dit +un président de la République ne peut pas faire ça, ne peut pas dire à quelqu'un : je t'autorise à mourir+".

"Un président de la République, c'est un président de la République. Ce n'est pas Dieu le Père", a ajouté l'archevêque de Lyon.