Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 4 087


 

Euthanasie, funérailles et derniers sacrements

par fsspx.news, 08/04/2017

L’extrême-onction et les funérailles religieuses sont incompatibles avec l’euthanasie. C’est en substance le sens des nouvelles directives de plusieurs évêques canadiens concernant l’accompagnement pastoral des personnes demandant le suicide assisté ou l’euthanasie. 

Les évêques canadiens des provinces de l’Alberta et des Territoires du Nord-Ouest ont publié en français, le mois dernier, un texte qui avait été rendu public en anglais en septembre 2016. Ce document de trente-quatre pages se veut un « vade-mecum pour les prêtres et les paroisses ».

Les évêques évoquent la légalisation de l’aide médicale à mourir, votée par le Sénat canadien le 17 juin 2016. Elle est maintenant autorisée « sur le plan légal, mais cela ne change en rien la loi morale », écrivent-ils. « Ces pratiques sont de graves affronts à la dignité de la vie humaine ». Tant que le pénitent n’entend pas reconsidérer sa décision et choisit, en conscience, d’entreprendre ce chemin, le prêtre n’est donc pas admis à administrer les derniers sacrements. Concernant les funérailles, si l’Église les refusait, « elle ne le ferait pas pour punir cette personne, mais pour reconnaître sa décision qui est contraire à la foi chrétienne », expliquent les évêques.

(Source : Radio Vatican)