Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 3 619


Fermer la "route de la mort" par déshydratation

 

La route de la mort : priver les personnes d’hydratation, d’alimentation et de soins

par Jean-Pierre Dickès, 16/08/2015

Au Royaume Uni, il est désormais absolument interdit de priver les personnes en fin de vie d’hydratation, d’alimentation et de soins ; ceci dans le cadre d’une décision du Service national de santé (NHS). Bref tout ce qui est envisagé en France pour faire mourir Vincent Lambert. Les autorités sanitaires demandent que les proches soient encouragés à hydrater les mourants et les vieillards quand c’est possible et demande au personnel de santé d’anticiper les difficultés quotidiennes, tels les problèmes de déglutition. Un guide a été mis au point pour le personnel hospitalier afin de détecter les signes indiquant qu’une personne est proche de la mort ; mais aussi ceux qui indiquent une amélioration ou une détérioration de leur état. En pratique ce sont les soins palliatifs concernant 350.000 personnes en Grande-Bretagne.  

Chez les Anglais, le fait de laisser se déshydrater et priver de nourriture les personnes en fin de vie se nomme depuis longtemps la « route de la mort » dont étaient chaque année les victimes 92.000 vieillards et moribonds. L’Institut national pour l’excellence de la santé et des soins est furieux de voir qu’un tel processus ait pu se pérenniser depuis des années. « Il est choquant que de telles précisions s’imposent ! ».

Cette pratique controversée a été développée depuis les années 1990 au Royal Liverpool University Hospital et à l’hospice Marie Curie de cette ville. Elle est donc considérée comme un protocole d’euthanasie. Elle avait été progressivement été éliminée, mais persistait dans quelques centres hospitaliers notamment pour les cancéreux. En désuétude depuis un an, elle est définitivement abolie.

Or c’est tout bonnement un tel protocole de mort qui est prévu par les deux lois successives dites Léonetti. Ainsi la France ouvre la « route de la mort » alors que les Britanniques viennent de la refermer. Les Anglo-saxons nous donnent ainsi une magnifique leçon d’humanité.

Jean-Pierre Dickès

Source : medias-presse.info