Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 3 945


12 raisons de dire non à l'euthanasie

 

1. Chacun doit vivre dans la dignité, jusqu’au bout de sa vie

2. La loi doit protéger les plus fragiles

3. L’interdit de tuer structure notre civilisation

4. Demander la mort n’est pas toujours vouloir mourir

5. La fin de vie reste la vie. Nul ne peut savoir ce que nos derniers jours nous réservent

6. Dépénaliser l’euthanasie, ce serait obliger chaque famille et chaque patient à l’envisager

7. Les soignants sont là pour soigner, pas pour donner la mort

8. L’euthanasie réclamée dans les sondages est une demande de bien-portants, elle occulte la parole des patients

9. Se tromper sur une demande d’euthanasie serait une erreur médicale sans retour

10. Légaliser l’euthanasie ce serait la banaliser sans éviter les dérives

11. Les soins palliatifs doivent être apportés à tous

12. Les soins palliatifs sont incompatibles avec l’euthanasie et le suicide assisté

 

 

Le texte des 12 raisons de dire non à l’euthanasie (et oui aux soins palliatifs) a été établi par un collectif de plus de 175 associations de bénévoles en soins palliatifs.

Ce collectif représente plusieurs milliers de bénévoles engagés quotidiennement dans l’accompagnement de patients en fin de vie.

Collectivement, ces bénévoles offrent plusieurs centaines de milliers d’heure dans une démarche de soins palliatifs, soucieux de faire de chacune d’elles un moment singulier. Ils sont présents chaque jour dans une démarche de bienveillance et de non-jugement, d’écoute et parfois de simple présence dans le silence. Les bénévoles n’ont pas d’autre tâche à accomplir, ils ne sont pas non plus des proches que l’on voudrait épargner, ils sont simplement et pleinement là, témoins et solidaires.

Leur respect pour la complexité de toute vie et de toute fin de vie, leur culture de la simple écoute voire du silence ne les conduit pas, ordinairement, à prendre la parole publiquement. Leur voix doit pourtant être entendue.

 

 

Source : http://laviepaslamort.fr/