Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 3 618


Actualités

L'objection de conscience menacée en Belgique ?

 

En effet ce semble être le cas.

Si vous obligez un médecin - qui, pour des raisons qui le regardent, fait objection de conscience à coopérer à l'euthanasie - à orienter son malade à un autre qui va l'accomplir, cela revient à obliger le médecin objecteur à ne plus objecter puisqu'il devrait obligatoirement apporter son concours à un acte meurtrier, ne serait-ce qu'en orientant le patient vers celui qui va le faire. Il ne tuera pas de sa main, mais de son conseil.

Certes, les médecins croyants ou convaincus de devoir respecter leur serment ( "Jamais mon art ne servira à corrompre les mœurs ni à favoriser le crime" ) préfèreront la prison à la trahison. Mais, dès lors, ce sera le moyen de supprimer du pays concerné tous les médecins croyants ou simplement tous les médecins fidèles à la culture de la Vie.

Christophore

 

par pierrot le sam, edithvincke.be, 27/04/2013

"(...) Prenons le cas du médecin qui, pour l'une ou l'autre clause morale, refuserait de pratiquer une euthanasie et qui refuserait également d'orienter le patient vers un autre médecin ou vers une institution spécialisée en questions de fin de vie. Actuellement il n'y est pas obligé.

(...) Une adaptation de la Loi pourrait-elle y changer quelques chose?

Oui !

En incluant dans la Loi sur l'euthanasie l'obligation d'orienter le patient."

Source : edithvinckle.be