Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 3 657


Actualités

Manifestation contre l’euthanasie

 

Québec Hebdo, V. Demer, 09/03/2013 (extrait)

«Un pas de plus vers une mobilisation plus grande» - Dr Bergeron

(...) «Ce n'est qu'un début. Il y aura d'autres mouvements. Il y aura bientôt une grande marche qui se fera à Québec, où les Québécois de toutes les régions seront interpellés, mais la date reste à confirmer», a exprimé le Dr Bergeron, organisateur de la manifestation.

Le médecin de Québec veut inciter les citoyens à s'apercevoir que l'euthanasie «est dangereuse et inutile». «Bien sûr, on veut que tous les Québécois qui souffrent soient soulagés et bien traités en soins palliatifs, mais l'euthanasie n'est pas une solution. (...) Nous avons bon espoir que le gouvernement revienne sur sa décision», a ajouté le Dr Bergeron.

Porte ouverte vers le droit au suicide

Parmi les manifestants, plusieurs d'entre eux ont évoqué des valeurs personnelles venant en contradiction avec l'euthanasie. Louise-Hélène Boileau, de Sainte-Foy, croit en la dignité de la vie. «Ce n'est pas en donnant une injection létale qu'on peut mourir dignement. Beaucoup de personnes acceptent l'euthanasie, parce qu'ils se sentent une charge pour leur entourage. Ça peut faire toute la différence si la personne est bien entourée et a une bonne famille», a-t-elle souligné.

De son côté, Michel Girard, de Saint-Émile, indique que l'euthanasie n'est pas un principe divin. «Ça ouvre la porte vers un dérapage. À un moment donné, deux portes battantes vont s'ouvrir et ça va devenir le droit au suicide», croit-il.

Sylvain Lamontagne a renchéri sur les propos de M. Girard, en évoquant le suicide de son frère, en 1996. «À la prévention du suicide, on dit aux gens que la vie est précieuse, qu'il faut se battre. Le gouvernement lance un message contraire, c'est-à-dire qu'on aide à mourir ceux qui sont en fin de vie et qui le veulent. C'est insensé. On n'a qu'à penser à la Belgique, où toutes les balises tombent», a témoigné le père de famille de Valcourt, en Estrie.

«Ce sera nocif pour la population vieillissante du Québec» - Clément Vermet, manifestant.

Source : Québec Hebdo