Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 4 341


 

La canicule doit nous rappeler l'importance de prendre soin des personnes âgées

par Madeleine Lhote, Médecin généraliste, ancienne interne des Hôpitaux de Paris, 15/06/2022

 

boire

 

 

Madeline Lhote, médecin généraliste: "Plus que jamais avec les températures caniculaires qui arrivent, j’aimerais vous inviter à prêter attention à tous ceux que l’on ne voit pas".

 

Météo-France revoit à la hausse ses températures pour la fin de semaine

 

Si nous enchaînons les mauvaises nouvelles, les crises, la guerre en Ukraine, les problèmes de pouvoir d’achat, le Covid, les déserts médicaux, je constate chaque jour comme nous avons tous besoin de mieux, de plus d’optimisme, de retrouver un sens à ce que nous faisons. Et si l’on profitait de cette période pour prendre soin les uns des autres? Pour se mettre à la place de l’autre? Pour retrouver un peu de lien social? Pour envisager les choses sous un autre angle, un nouveau projet de société?

«Et vous, qui que vous soyez, où que vous habitiez: de qui prendrez-vous soin aujourd’hui?»

Plus que jamais avec les températures caniculaires qui arrivent, j’aimerais vous inviter à prêter attention à tous ceux que l’on ne voit pas. Tous ceux dont on parle dans un projet de réforme “du grand âge”, tous ceux dont on déplore qu’ils aient besoin d’aidants, de soignants, de soins, de protection sociale, qu’ils nous coûtent trop cher. Tous ceux qui en réalité sont notre histoire, notre mémoire, notre honneur, nos souvenirs. Je veux parler de nos aînés. Et si l’on faisait de cette canicule un temps pour eux?

La canicule de 2003 avait provoqué environ 15.000 morts: et si, collectivement, nous essayions de ne pas réitérer ce chiffre?

Vous qui me lisez, pourriez-vous prendre quelques instants pour passer un coup de fil “juste” pour prendre des nouvelles d’une personne fragile, malade, âgée ou isolée? Peut-être n’aurait-elle rien à vous raconter, mais sûrement que vous remplirez sa vie de vos nouvelles à vous?

Vous qui me lisez, pourriez-vous prendre un peu de temps pour aller la voir, lui apporter quelques courses, des médicaments, ou tout simplement de l’eau ou partager une glace?

Dans une société de plus en plus individualiste nous devons retrouver le lien social, la préoccupation de l’autre. C’est gratuit, facile mais ça n’a pas de prix...

Devenons tous soignants

Oui, nous pouvons tous devenir acteurs du système de santé. Je suis médecin mais vous pouvez tous devenir soignants cette semaine, laissez-moi juste vous dire comment:

  • Mangez en limitant votre consommation de sel et en privilégiant les aliments à forte teneur hydrique (melon, pastèque, tomates, concombres…);
  • Protégez-vous de la chaleur en fermant vos volets, en plaçant des draps humides près de vos fenêtres et en vous rafraîchissant le corps;
  • Privilégiez les déplacements à l’ombre et en fin de journée;
  • Mettez chapeaux, lunettes de soleil et crème solaire notamment à vos enfants;
  • Limitez les activités physiques notamment aux heures les plus chaudes;
  • Rapprochez-vous des personnes isolées afin de prendre des nouvelles, s’assurer qu’elles n’aient besoin de rien. Pour rappel, une personne âgée perd la sensation de soif; faites-la boire!
  • Attention aux populations les plus fragiles: personnes âgées, nourrissons et jeunes enfants, personnes malades mais également aux sans domicile fixe,
  • Soyez à l’écoute de tout symptôme inhabituel: maux de tête, fatigue, crampes, fièvre, difficultés à uriner et n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant si besoin, (certains traitements peuvent être parfois suspendus ou diminués, mais ne modifiez pas vos traitements habituels sans avis médical!)

Aidons au bon fonctionnement du système de santé

  • N’encombrez pas sans raison les services d’urgences déjà en difficulté et les numéros d’urgence: ils doivent rester disponibles pour toutes les détresses vitales!
  • Pour les plus jeunes sans pathologie: n’hésitez pas à aller donner votre sang dont les réserves sont à des niveaux particulièrement inquiétants!

Les petits ruisseaux font de grandes rivières : à nous de profiter de cette période un peu tangente pour essayer, chacun, à notre échelle, de changer les choses, cette canicule n’étant probablement que l’un des prémices des épisodes de l’été à venir.

Et vous, qui que vous soyez, où que vous habitiez: de qui prendrez-vous soin aujourd’hui?

Source : huffingtonpost.fr