Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 4 282


 

La Haute Cour britannique refuse de se prononcer sur l'aide médicale à mourir

par Gènéthique, 21/11/2019

En Angleterre et au Pays de Galles, il est illégal d'encourager ou d'assister à un décès sous peine de prison pouvant aller jusqu'à 14 ans. Aussi, la Cour a estimé qu’elle n'était « pas un forum approprié pour discuter du caractère sacré de la vie ».

Dans l'affaire Newby, Phil Newby a proposé aux juges d’examiner un grand nombre de témoignages d'experts, y compris provenant de pays où l'aide médicale à mourir est légale, avant de décider si la loi est incompatible avec ses droits humains. Mais pour le juge, « les tribunaux manquent de légitimité et d'expertise sur les questions morales - par opposition aux questions juridiques » ajoutant « les tribunaux ne sont pas le lieu de débats qui n'ont pu convaincre le Parlement ».

Les avocats de Phil Newby ont déclaré que le plaignant, qui se veut porteur des attentes de « centaines d’autres personnes » qui « appuient sa cause », allait faire appel de la décision du tribunal.

Alistair Thomson, de l'organisation Care Not Killing, s'est félicité de la décision de la Cour. Il explique : « Les parlements du Royaume-Uni se sont penchés sur cette question plus d'une douzaine de fois depuis 2003. En Écosse et à Westminster, ils ont rejeté tout changement pour des raisons de sécurité publique. Si vous changez la loi, les personnes vulnérables se sentiront obligées de mettre fin à leurs jours ».

Source : genethique.org