Communion de prière pour la Vie : "Jésus, Marie, protégez la vie " ! (ou toute autre prière à Dieu)

Pour vous inscrire, cliquez ici ! Nombre de priants : 3 585


Actualités

Objection de conscience : une Province canadienne protège ses soignants

 

Le Manitoba protégera les médecins qui refusent de fournir l'aide médicale à mourir

 

Le gouvernement du Manitoba dépose un projet de loi qui vise à protéger les médecins et les infirmiers praticiens qui refusent de fournir l'aide médicale à mourir.

En vertu de la nouvelle loi provinciale, il sera interdit à tout organisme de réglementation d'une profession d'adopter des règles ou des normes obligeant ses membres à fournir l'aide médicale à mourir ou à participer à la prestation de cette aide.

"La loi protégera les droits de ceux qui ne veulent pas participer à la prestation de l'aide médicale à mourir pour des raisons de conscience, de croyances religieuses ou toute autre raison."

Kelvin Goertzen, ministre de la Santé du Manitoba

« Cette loi servira à s'assurer que les professionnels de la santé qui ne veulent pas participer à une mort médicalement assistée ne peuvent pas être obligés de le faire et qu'aucune mesure disciplinaire ne peut être imposée à la suite d'un refus », a déclaré le ministre de la Santé, Kelvin Goertzen.

En vertu de la loi fédérale adoptée en juin 2016, les Canadiens peuvent demander de recevoir l'aide médicale à mourir, mais les établissements de santé et les professionnels de la santé peuvent refuser d'offrir cette aide en raison de leurs croyances, religieuses ou autres.

Au moins trois hôpitaux de Winnipeg ont exercé le droit de s'opposer à fournir l’aide médicale à mourir, soit l'Hôpital Saint-Boniface, l'Hôpital Concordia et l'Hôpital Misericordia.

Source : radio-canada.ca